Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PHILOSOPHIES

PHILOSOPHIES

Aliments pour une réflexion philosophique


PINETOP's BOOGIE WOOGIE version Cleo BROWN

Publié par medomai sur 15 Mai 2014, 16:29pm

Catégories : #MUSIQUE, #CLEO BROWN, #PIANO STRIDE, #BLUES, #BOOGIE WOOGIE, #JAZZ, #VIDEO

PINETOP's BOOGIE WOOGIE version Cleo BROWN

Cleo BROWN, photographiée par la maison "Mauricé", de Chicago. Années 30 ?

 

Cleo "Patra" Brown, née à Meridian (Miss.) le 8 décembre 1909 et décédée le 15 avril 1995 à Denver (Col.) fut une chanteuse américaine de blues et jazz et l'une des premières femmes pianiste stride. Elle chante dans le choeur de l'église locale, puis ses parents déménagent à Chicago en 1919 où elle apprend le piano et se met donner des concerts, passant même à la radio dans les années 20. Des années 30 à 50, elle fait des tournées aux USA et grave des morceaux aux titres souvent ironico-humouristico-salaces pour le label Decca tels que : "Breakin' in a Pair of Shoes" (enfiler une paire de chaussure), "Mama Don't Want No Peas and Rice and Coconut Oil" (maman ne veut pas de riz aux pois sauce à l'huile de coco) and "The Stuff Is Here and it's Mellow" (le truc est là et c'est doux)...

 

Son jeu de piano stride a été souvent comparé à celui de Fats Waller. Dans les années 1940, des accès de foi religieuse rendent Mlle Brown de plus en plus réticente à entonner des chansons de blues débauchées et finalement, en 1953, elle prend sa retraite musicale pour devenir infirmière. Cela fait songer aux reproches dont souffrit Ray Charles : a-t-on le droit de chanter les amours profanes dans les formes de la musique sacrée (le gospel) ?

 

Il n'empêche que sa version 1935 du Boogie Woogie de Pinetop Smith (1928) est de la dynamite !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents