Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PHILOSOPHIES

PHILOSOPHIES

Aliments pour une réflexion philosophique


JUSQU'OÙ IRONT LES FOOD STAMPS ? Par Willy BLACKMORE

Publié par medomai sur 21 Juin 2014, 09:22am

Catégories : #AGRICULTURE, #USA, #FOOD STAMPS, #ECONOMIE, #CRISE, #MARCHES FERMIERS, #BLACKMORE, #LOS ANGELES, #ECOLOGIE, #PAUVRETE

 

 

JUSQU'OÙ IRONT LES FOOD STAMPS ?

 

Une nouvelle subvention aidera le programme SNAP de Los Angeles à se développer.


 

Par Willy BLACKMORE

 

 

 


_______________________________________________________________________

Article publié le 9 mai 2014 par Willy Blackmore sur Takepart, puis dans Motherearthnews (traduction Medomai. Nos commentaires personnels sont notés dans cette couleur).


_______________________________________________________________________

 

 

 

(Photo: Flickr/cafemama)

(Photo: Flickr/cafemama)

 

« Le shopping au marché fermiers (farmers market) est sur le point de devenir beaucoup plus facile pour les habitants affamés du comté de Los Angeles. Malgré les coupes dans le programme provoquées par la nouvelle loi agricole (farm bill)1, une subvention de 2,5 millions de $ de First 5 L.A.2 poussera l'aide alimentaire des bénéficiaires du SNAP3 à aller deux fois plus loin vers les marchés fermiers du Southland4.


 

Market Match5, le programme bénéficiant des financements, sera désormais en mesure d'étendre son programme de doublement – qui transforme 1 dollar de bons alimentaires (SNAP) en 2 dollars de fruits et légumes frais - vers 37 marchés de Los Angeles d'ici 2019. À l'échelle du l'État, il y aura 150 marchés participants cette année. Le programme, géré par le Centre d'Écologie (Ecology Center), en partenariat avec les opérateurs des marchés locaux et sans but lucratif, a commencé à Los Angeles en 2010, à seulement deux endroits, et avec un budget de 3000 $.


 

Le programme non seulement bénéficie aux Angelenos (les habitants de Los Angeles, NdT) qui reçoivent des bons alimentaires SNAP ou des prestations sociales à destinations des femmes, des nourrissons et des enfants, mais il donne aussi un coup de pouce économique aux petits agriculteurs qui vendent leur récolte sur les marchés fermiers. Selon une étude menée par Market Match, 80 % des vendeurs disent qu'ils vendent plus de produits sur les marchés où le programme est disponible (available), et 66 % disent que cette association a augmenté leur chiffre d'affaires sur ces marchés. Le programme prolonge l'influence économique des dépenses de bons alimentaires (food-stamp spending) encore plus loin qu'elle ne s'étend déjà : un dollar consacré au programme représente 1,73 $ en activité économique.

 

 

1  J'aime beaucoup la section 4009 p.5 de la loi « Agricultural Act » du 8 janvier 2014 : « ending supplemental nutrition assistance program benefits for lottery or gambling winners » ! Plus sérieusement, et nettement moins drôle : les coupes s'élèvent à 16,5 milliards de $ sur 10 ans, selon le Washington Post, dont 8 milliards de $ pour les bons alimentaires (même si le calcul a l'air un peu bizarre) : http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2014/01/28/the-950-billion-farm-bill-in-one-chart/.

2  Agence publique dédiée à la gestion et à l'utilisation de fonds publics.

3  Programme de Food-stamps, les bons alimentaires pour les démunis, désormais appelé « Calfresh » en Californie : http://dpss.lacounty.gov/dpss/calfresh/

4  Terme désignant la grande conurbation californienne incluant Los Angeles et plus de 150 villes avoisinantes (17,5 millions d'hbts en 2005). L'ensemble est plus peuplé que la plupart des Etats américains. (source : wikipedia 20/06/2014).

5  Programme d'aide alimentaire et à la santé du comté de L.A. : http://www.first5la.org/articles/market-match.

La surprenante solution aux déserts alimentaires urbains (un indice : la solution n'est pas plus de supermarchés)

La surprenante solution aux déserts alimentaires urbains (un indice : la solution n'est pas plus de supermarchés)

 

Alors que le nouveau projet de loi agricole réduit les dépenses du programme SNAP de 8 milliards de dollars, 100 millions de dollars viendront s'ajouter aux subventions pour les programmes associés de coupons alimentaires. Le programme Food Insecurity Nutrition Incentive (programme luttant contre l'insécurité alimentaire)1 devrait correspondre à des achats sur les marché fermiers de 20 millions de dollars par an pour les cinq prochaines années.


 

Des programmes comme Market Match poussent (are cropping up) à travers tout le pays, tandis que les groupes anti-faim (anti-hunger groups) et le mouvement pour la nourriture locale (local food movement) travaillent à rendre plus égalitaire l'institution des marchés fermiers. Au moment où 47 millions d'Américains sont confrontés à une assistance nutritionnelle fédérale réduite, le chou frisé local ne se démocratise pas suffisamment vite2. »

 

 

2  Selon une étude du ministère US de l'Agriculture (effectuée sur 44 000 personnes) datée de septembre 2013, rapportée et commentée ici, en 2012 le nombre d'Américains en situation d'insécurité alimentaire (éprouvant des difficultés à un moment ou à un autre à se nourrir et à nourrir leurs proches) est estimé à 17.6 millions de ménages, un ménage sur sept, (sur une population totale d'environ 314 millions d'individus), soit 14,5 % des ménages environ : pour la majorité des cas, l'insécurité concernait 7 mois de l'année sur 12, et portait sur quelques jours du mois où l'argent manquait pour la nourriture, mais pour une forte minorité (7 millions), la sécurité alimentaire était « très basse » (very low).

 

 

[COMMENTAIRES : Des initiatives intéressantes : destinées à se multiplier ? Faut-il y voir le prélude à un exode urbain ? Il faudrait pour cela que les terres soient accessibles et écologiquement viables. Ou alors une modification des relations géo-économiques entre ville et campagne ? Mais en ce qui concerne la Californie, les autorités vont avoir à gérer la sécheresse endémique et l'épineux problème de la gestion de l'eau. En 2014 par exemple, les précipitations ont été partout anormales :

Légende : jaune : anormalement sec ; orange clair : sécheresse modérée ; orange foncé : sécheresse sévère ; rouge : sécheresse extrême. (source : http://www.myoutdoorbuddy.com/Drought-The-Way-It-Is)

Légende : jaune : anormalement sec ; orange clair : sécheresse modérée ; orange foncé : sécheresse sévère ; rouge : sécheresse extrême. (source : http://www.myoutdoorbuddy.com/Drought-The-Way-It-Is)

 

Il faut bien voir aussi qu'entre 2007 et 2012, l'insécurité alimentaire (stable entre 2000 et 2007) aux USA a augmenté d'environ 40 %, augmentation qui semble très lente à se résorber (les dernières estimations ci-dessous datent d'avril 2013) :

"Depuis 2008, la fréquence de l'insécurité alimentaire est restée inchangée" (données 2012).

"Depuis 2008, la fréquence de l'insécurité alimentaire est restée inchangée" (données 2012).

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents