Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PHILOSOPHIES

PHILOSOPHIES

Aliments pour une réflexion philosophique


LA DÉFLATION GLOBALE, L'EUROCRISE ET LES CAUSES DE L'INÉGALITÉ par Heiner FLASSBECK

Publié par medomai sur 12 Novembre 2014, 20:30pm

Catégories : #DEFLATION, #DETTE, #SALAIRES, #ECONOMIE, #CRISE, #ALLEMAGNE, #FRANCE, #FLASSBECK, #EUROPE, #POLITIQUE

La déflation n'est pas liée à la monnaie : elle est liée aux salaires.

Heiner FLASSBECK, 14 octobre 2014, conférence au campus Birkenfeld, Université de Trèves.

M. Heiner FLASSBECK (né en 1950) est diplômé en économie de l'Université de Sarre, en Allemagne, Ph.D. de l'Université libre de Berlin (1987), professeur honoraire à l'Université de Hambourg, membre du Secrétariat de la CNUCED (Nations Unies) à Genève depuis 2000 ; depuis 2003 directeur de la division sur la mondialisation et les stratégies de développement ; chef de l'équipe qui prépare le Rapport sur le commerce et le développement. Ancien vice-ministre des Finances en Allemagne auprès d'Oskar Lafontaine (oct.1998-avr.1999) et économiste en chef de l'Institut allemand de recherche économique (DIW) de Berlin depuis 1990 (Source supplémentaire : Wikipédia, consulté le 24/05/2013).

M. Heiner FLASSBECK (né en 1950) est diplômé en économie de l'Université de Sarre, en Allemagne, Ph.D. de l'Université libre de Berlin (1987), professeur honoraire à l'Université de Hambourg, membre du Secrétariat de la CNUCED (Nations Unies) à Genève depuis 2000 ; depuis 2003 directeur de la division sur la mondialisation et les stratégies de développement ; chef de l'équipe qui prépare le Rapport sur le commerce et le développement. Ancien vice-ministre des Finances en Allemagne auprès d'Oskar Lafontaine (oct.1998-avr.1999) et économiste en chef de l'Institut allemand de recherche économique (DIW) de Berlin depuis 1990 (Source supplémentaire : Wikipédia, consulté le 24/05/2013).

Conférence du Pr. Heiner FLASSBECK le 14 octobre 2014 au campus de Birkenfeld, Université de Trèves, Allemagne.

Le futur économique de l'Europe vous intéresse ? Cette vidéo (en allemand, publiée le 12 novembre 2014 ici) pourrait vous donner à réfléchir.

Il s'agit d'une conférence donnée le 14 octobre précédent sur le campus Birkenfeld de l'Université de Trèves, Allemagne, par le Professeur H. Flassbeck. Titre original : "Globale Deflation, die Eurokrise und die Ursachen der Ungleichheit".

En 3:41 le thèse : "La déflation n'est pas liée à la monnaie : elle est liée aux salaires (Die Deflation hat nichts mit dem Geld zu tun, sondern mit dem Löhnen)"

Qu'arrive-t-il dans un monde où les salaires sont en permanence sous pression ?

Une conséquence parmi d'autres : "Der Zins ist weck. Eine Zinslose Welt" (Le taux d'intérêt a disparu ! Un monde sans taux d'intérêt ! cf 6:30).

Mais ce n'est pas tout : voir graphiques ci-dessous...

Conclusion (59:14) : "es geht nicht, es geht so nicht" : ça ne va pas, ça ne continuera pas ainsi.

Ci-dessous, les graphiques de la conférence.

A. Titre : "la déflation globale et les causes : une corrélation évidente pour le Japon." Sous-titre : la croissance des coûts unitaires du travail (ULC) détermine le taux d'inflation.

A. Titre : "la déflation globale et les causes : une corrélation évidente pour le Japon." Sous-titre : la croissance des coûts unitaires du travail (ULC) détermine le taux d'inflation.

B. Titre : "... et pour l'EUROPE..." (idem !). Sous-titre : la pression sur les salaires génère de la déflation.

B. Titre : "... et pour l'EUROPE..." (idem !). Sous-titre : la pression sur les salaires génère de la déflation.

C. Titre : "... et les Etats-Unis" (sous-titre : les salaires sont sous pression depuis une longue période".

C. Titre : "... et les Etats-Unis" (sous-titre : les salaires sont sous pression depuis une longue période".

D. Titre : "Pourquoi la déflation ? Le grand paradoxe" (ss-t : part des salaires - en bleu, axe de gauche - et chômage - en orange, axe de droite ; graphique rassemblant les données de tous les pays industrialisés du monde)

D. Titre : "Pourquoi la déflation ? Le grand paradoxe" (ss-t : part des salaires - en bleu, axe de gauche - et chômage - en orange, axe de droite ; graphique rassemblant les données de tous les pays industrialisés du monde)

E. Titre : "Union monétaire européenne : l'Allemagne est "meilleure" que le reste, mais commet une erreur." (bleu : coûts unitaires du travail de la zone euro sans l'Allemagne ; orange : coûts idem de l'Allemagne; noir : cible d'inflation de 1.9%.)

E. Titre : "Union monétaire européenne : l'Allemagne est "meilleure" que le reste, mais commet une erreur." (bleu : coûts unitaires du travail de la zone euro sans l'Allemagne ; orange : coûts idem de l'Allemagne; noir : cible d'inflation de 1.9%.)

F. Titre : "Déflation et salaires : pourquoi les performances de chaque pays sont-elles si différentes ?" (sous titre : salaire horaire réel 1999=100) (bleu foncé : GB ; orange : Allemagne ; vert : France ; bleu clair : Italie)

F. Titre : "Déflation et salaires : pourquoi les performances de chaque pays sont-elles si différentes ?" (sous titre : salaire horaire réel 1999=100) (bleu foncé : GB ; orange : Allemagne ; vert : France ; bleu clair : Italie)

G. Titre : "L'Allemagne est l'exception en termes de retard de productivité des salaires" (sous-titre : productivité par heure 1999=100 ; mêmes couleurs que graphique précédent).

G. Titre : "L'Allemagne est l'exception en termes de retard de productivité des salaires" (sous-titre : productivité par heure 1999=100 ; mêmes couleurs que graphique précédent).

H. Titre : "Mais la consommation privée est faible en Allemagne"

H. Titre : "Mais la consommation privée est faible en Allemagne"

I. Titre : "Le résultat : l'Allemagne est un champion des exportations"

I. Titre : "Le résultat : l'Allemagne est un champion des exportations"

J. Titre : "Et la croissance en Allemagne a été faible" (croissance comparée de 5 pays)

J. Titre : "Et la croissance en Allemagne a été faible" (croissance comparée de 5 pays)

K. Titre : "L'investissement est léthargique" (taux comparés de la formation brute de capital fixe)

K. Titre : "L'investissement est léthargique" (taux comparés de la formation brute de capital fixe)

L. Titre : "Qui a tort, qui a raison : la France ou l'Allemagne ?" (salaire nominal et productivité, France)

L. Titre : "Qui a tort, qui a raison : la France ou l'Allemagne ?" (salaire nominal et productivité, France)

M. Titre : "L'Allemagne a fière allure, mais la pression politique sur les salaires a produit un dangereux résultat déflationniste". (Salaires nominaux et productivité, 1999=100)

M. Titre : "L'Allemagne a fière allure, mais la pression politique sur les salaires a produit un dangereux résultat déflationniste". (Salaires nominaux et productivité, 1999=100)

N. Titre : "En termes absolus, pas de problème avec la productivité française" (salaires nominaux et productivité horaire nominale Allemagne/France)

N. Titre : "En termes absolus, pas de problème avec la productivité française" (salaires nominaux et productivité horaire nominale Allemagne/France)

O. Titre : "La solution : les salaires réels doivent suivre la productivité dans une union monétaire avec une cible d'inflation à 2%" (salaires horaires réels et productivité)

O. Titre : "La solution : les salaires réels doivent suivre la productivité dans une union monétaire avec une cible d'inflation à 2%" (salaires horaires réels et productivité)

P. Titre : "Ajustement en Espagne, Grèce et Italie, mais pas d'ajustement encore en France et Italie"

P. Titre : "Ajustement en Espagne, Grèce et Italie, mais pas d'ajustement encore en France et Italie"

Q. Titre : 'L'éléphant dans le magasin de porcelaine" (les équilibres financiers des secteurs économiques en Allemagne : en bleu les ménages ; orange les entreprises ; vert le gouvernement ; rouge les pays étrangers)

Q. Titre : 'L'éléphant dans le magasin de porcelaine" (les équilibres financiers des secteurs économiques en Allemagne : en bleu les ménages ; orange les entreprises ; vert le gouvernement ; rouge les pays étrangers)

R. Titre : "Les équilibres financiers par secteurs en Allemagne (en euros)

R. Titre : "Les équilibres financiers par secteurs en Allemagne (en euros)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents