Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PHILOSOPHIES

PHILOSOPHIES

Aliments pour une réflexion philosophique


SINGAPOUR : UN PROJET D'AGRICULTURE VERTICALE HYBRIDE selon Karissa ROSENFIELD

Publié par medomai sur 11 Décembre 2014, 18:33pm

Catégories : #AGRICULTURE, #ECOLOGIE, #ECONOMIE, #RETRAITES, #ANTICIPATION, #SINGAPOUR, #DEMOGRAPHIE, #VIEILLISSEMENT, #ARCHITECTURE

Localisation (fictif)
Localisation (fictif)

Le projet "Home Farm" (vue fictive).

Karissa Rosenfield (journaliste éditrice américaine du site archdaily.com ; source : Twitter).

Karissa Rosenfield (journaliste éditrice américaine du site archdaily.com ; source : Twitter).

 

Une agriculture verticale hybride (vertical hybrid farming) pour abriter la population vieillissante de Singapour

 

Article publié le 10 décembre 2014 sur le site d'architecture archdaily.com.

Le stress écologique soutenu et plus brutalement concentré dans les zones sururbanisées, tout comme le vieillissement démographique, modifieront inéluctablement l'architecture et la ville.

 

Ce sujet à déjà été abordé dans d'autre billets : celui-ci, cet autre, et celui-là. (Et merci à Francis Pisani pour ce lien sur francispisani.net !)

 

 

" Pour commencer à résoudre les problèmes liés au vieillissement de la population et à la rareté des ressources alimentaires (food scarcity) de l'Asie, [le cabinet d'architecte] SPARK a récemment dévoilé un projet conceptuel qui mêle agriculture urbaine et logements abordables pour les retraités. La proposition, intitulée "Home Farm," intègre une agriculture verticale aquaponique et des plantations sur toit (rooftop soil planting), dans un habitat de haute densité conçu pour les personnes âgées, offrant aux résidents un environnement agréable de jardins, ainsi que des opportunités d'emploi après la retraite.

 

« Nous avons conçu ce concept pour Singapour, déclare Stephen Pimbley, directeur de SPARK, mais il peut potentiellement être appliqué dans n'importe quel localité qui encouragerait la croissance des légumes à feuilles vertes (leafy green vegetables) sur les façades d'immeubles et les toits. Nous souhaiterions voir ce projet se concrétiser un jour dans le futur, ajoute-t-il. Notre concept est une solution réalisable pour des problèmes réels et pressants, auxquels font face de nombreuses villes en croissance dans le monde. »

 

 

niveau 4  (vue fictive). Cliquez sur les images pour les agrandir.

niveau 4 (vue fictive). Cliquez sur les images pour les agrandir.

entrée de la Ferme-Maison (Home Farm)  (vue fictive)

entrée de la Ferme-Maison (Home Farm) (vue fictive)

Le problème du vieillissement

 

Le processus de vieillissement des populations est rapide en Asie. Des changements qui ont pris cinquante ans en Occident se déroulent ici en accéléré, en vingt ou trente ans. Le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus dans les pays d'Asie devrait croître de 314%, passant de 207 millions en l'an 2000, à 857 millions en 2050.

 

Singapour ne fait pas exception. L'âge médian de Singapour est passé de 24,4 ans en 1980, à 38,9 ans en 2013. L'espérance de vie est passée de 72,1 années en 1980, à 82,5 années en 2013. L'âge médian devrait continuer à augmenter. La répartition par âge de Singapour est en train de changer de façon significative. En 1970, seulement 3,4% de la population résidente était âgée de 65 ans et plus. La proportion a franchi la barre des 10% entre 2012 et 2013, et, en 2014 elle est de 11,2%. Le ratio actifs/retraités (support ratio) de Singapour a chuté de façon spectaculaire, passant de 13,5 pour 1 (nombre d'actifs de 20-64 ans par personne âgée) en 1970, à environ 4,8 pour 1 [aujourd'hui], et on prévoit qu' en 2030 ce ratio devrait chuter à 2 pour 1.

 

section

section

vue aérienne (fictive)

vue aérienne (fictive)

Le problème de la sécurité alimentaire

 

Singapour n'est que l'un des sept lieux de la planète intégralement urbanisés – une cité-État sans arrière-pays. Dans les années 1960, 20 000 exploitations agricoles occupaient encore environ un quart de la superficie au sol de Singapour, et produisaient des légumes, des fruits, du caoutchouc, du tabac, des épices et des orchidées. On y élevait des porcs et des volailles. L'agriculture a depuis laissé la place à des projets d'infrastructure, des logements, et à l'industrie.

 

Actuellement Singapour importe plus de 90% de sa nourriture. Le petit secteur agricole de Singapour produit principalement des œufs, du poisson, de la volaille et des légumes. Les poissons d'ornement et les orchidées sont produits pour l'export. La forte dépendance de Singapour aux importations de produits alimentaires fait de la sécurité alimentaire une question très importante.

 

L'AVA (Singapore Government Agri-foodand Veterinary Authority) a mis en place des stratégies pour la diversification des sources de nourriture et (étant donné le manque d'espace pour les terres agricoles traditionnelles) pour la relance de la production locale de légumes à feuilles (leafy vegetables), de poissons et d'oeufs, grâce à des technologies agricoles intensives.

 

organisation du système productif

organisation du système productif

niveau 0 (cultures sur sol classiques)

niveau 0 (cultures sur sol classiques)

usine de biomasse

usine de biomasse

La Situation de vie des aînés de Singapour

 

Il est aujourd'hui encore très répandu chez les personnes âgées de vivre seulement avec leur conjoint et leurs enfants. Cependant, on note une une tendance croissante marquée [à l'adoption de] modes de vie non-traditionnels (le deuxième type d'arrangement le plus répandu). Vivre seul est le troisième type d'arrangement le plus fréquent.

 

Les enquêtes révèlent que les personnes âgées de Singapour ont besoin de plus d'argent. Beaucoup reçoivent un soutien en espèces de leurs enfants. Toutefois les sources de revenu des aînés changent. Ils sont moins nombreux à prendre l'argent de leurs enfants, et davantage travaillent - par besoin et par la nécessité (by need and by law). Un peu plus d'une personne âgée sur quatre à Singapour souffre d'un certain degré d'insuffisance financière (financial inadequacy)1.

 

Les maladies chroniques sont fréquentes chez les Singapouriens âgés, mais ils sont en forme et mobiles. Les pathologies les plus fréquentes chez les aînés âgés de 55 ans et plus sont l'hypertension artérielle et le cholestérol, le diabète et l'arthrite. Les traitements ambulatoires sont fréquents.

 

1 Je suppose qu'il s'agit du nom de code local pour « pauvreté »

1 Je suppose qu'il s'agit du nom de code local pour « pauvreté ».La Situation de vie des aînés de Singapour

 

Il est aujourd'hui encore très répandu chez les personnes âgées de vivre seulement avec leur conjoint et leurs enfants. Cependant, on note une une tendance croissante marquée [à l'adoption de] modes de vie non-traditionnels (le deuxième type d'arrangement le plus répandu). Vivre seul est le troisième type d'arrangement le plus fréquent.

 

Les enquêtes révèlent que les personnes âgées de Singapour ont besoin de plus d'argent. Beaucoup reçoivent un soutien en espèces de leurs enfants. Toutefois les sources de revenu des aînés changent. Ils sont moins nombreux à prendre l'argent de leurs enfants, et davantage travaillent - par besoin et par la nécessité (by need and by law). Un peu plus d'une personne âgée sur quatre à Singapour souffre d'un certain degré d'insuffisance financière (financial inadequacy)1.

 

Les maladies chroniques sont fréquentes chez les Singapouriens âgés, mais ils sont en forme et mobiles. Les pathologies les plus fréquentes chez les aînés âgés de 55 ans et plus sont l'hypertension artérielle et le cholestérol, le diabète et l'arthrite. Les traitements ambulatoires sont fréquents.

 

 

Stratégie du gouvernement de Singapour pour une population vieillissante

 

Le Comité ministériel de Singapour sur le vieillissement (MCA) a été créé en 2007 pour coordonner les réponses du gouvernement au défi d'une population vieillissante. Sa conception d'un « vieillissement réussi » doit être réalisée à travers le renforcement de la participation, de la santé et de la sécurité pour les personnes âgées. Ses quatre principaux domaines d'action sont :

 

1. L'amélioration de l'emploi et de la sécurité financière

2. Permettre le vieillissement sur place (aging-in-place) (avec un environnement sans obstacles et des services essentiels dans la communauté)

3. Fournir des soins de santé et des soins aux personnes âgées complets et abordables

4. Promouvoir le vieillissement actif (pour maintenir le bien-être physique et mental et continuer à contribuer à la société)

 

 

Le modèle Home Farm (agriculture domestique)

 

Le projet Home Farm est une adaptation d'un système aquaponique simple, inspiré de celui utilisé avec succès à Singapour par l'initiative ComCrop d'agriculture de toit, utilisant des composants commerciaux (off-the-shelf). Chez Home Farm, les aquaponiques ont été adaptés à une utilisation sur la façade du bâtiment. La culture sur sol est réservée aux plates-bandes linéaires des plus haut niveaux, ainsi que pour les toits de bâtiments de service.

 

Les emplois pour les personnes âgées dans le projet Home Farm pourraient inclure la plantation, la récolte, le tri, l'emballage, les visites, les ventes sur site, la livraison, le nettoyage et ainsi de suite. Les rémunérations des travailleurs résidents du Home Farm pourraient consister aussi bien en paiement de salaires, qu'en compensations sur les factures de loyer ou de services publics, sur celles des soins à la clinique locale, ou sur l'accès gratuit à certains produits.

 

Home Farm est imaginé comme une entité privée plutôt que publique, mais organisée de telle sorte qu'elle soit à la portée des personnes âgées qui rencontrent des difficultés financières. L'architecture a été conçu pour une construction économique, utilisant des matériaux simples et des éléments modulaires. Le concept offre des avantages sous de nombreux aspects relatifs à l'économie, à la sécurité et à la qualité alimentaire, à l'engagement social, à la santé, à la durabilité, à la libération d'espace, et à la fourniture de soins de santé.

 

 

 

Architects: Spark Architects
Location: Singapore
Project Director: Stephen Pimbley
Design Team: Yun Wai Wing, Wenhui Lim, Chanachai Panichpattan, Ethan Hwang, Jay Panelo, Narelle Yabuka
Year: 0
Photographs: SPARK

1 Je suppose qu'il s'agit du nom de code local pour « pauvreté ».

La Situation de vie des aînés de Singapour

 

Il est aujourd'hui encore très répandu chez les personnes âgées de vivre seulement avec leur conjoint et leurs enfants. Cependant, on note une une tendance croissante marquée [à l'adoption de] modes de vie non-traditionnels (le deuxième type d'arrangement le plus répandu). Vivre seul est le troisième type d'arrangement le plus fréquent.

 

Les enquêtes révèlent que les personnes âgées de Singapour ont besoin de plus d'argent. Beaucoup reçoivent un soutien en espèces de leurs enfants. Toutefois les sources de revenu des aînés changent. Ils sont moins nombreux à prendre l'argent de leurs enfants, et davantage travaillent - par besoin et par la nécessité (by need and by law). Un peu plus d'une personne âgée sur quatre à Singapour souffre d'un certain degré d'insuffisance financière (financial inadequacy)1.

 

Les maladies chroniques sont fréquentes chez les Singapouriens âgés, mais ils sont en forme et mobiles. Les pathologies les plus fréquentes chez les aînés âgés de 55 ans et plus sont l'hypertension artérielle et le cholestérol, le diabète et l'arthrite. Les traitements ambulatoires sont fréquents.

 

 

Stratégie du gouvernement de Singapour pour une population vieillissante

 

Le Comité ministériel de Singapour sur le vieillissement (MCA) a été créé en 2007 pour coordonner les réponses du gouvernement au défi d'une population vieillissante. Sa conception d'un « vieillissement réussi » doit être réalisée à travers le renforcement de la participation, de la santé et de la sécurité pour les personnes âgées. Ses quatre principaux domaines d'action sont :

 

1. L'amélioration de l'emploi et de la sécurité financière

2. Permettre le vieillissement sur place (aging-in-place) (avec un environnement sans obstacles et des services essentiels dans la communauté)

3. Fournir des soins de santé et des soins aux personnes âgées complets et abordables

4. Promouvoir le vieillissement actif (pour maintenir le bien-être physique et mental et continuer à contribuer à la société)

 

 

Le modèle Home Farm (agriculture domestique)

 

Le projet Home Farm est une adaptation d'un système aquaponique simple, inspiré de celui utilisé avec succès à Singapour par l'initiative ComCrop d'agriculture de toit, utilisant des composants commerciaux (off-the-shelf). Chez Home Farm, les aquaponiques ont été adaptés à une utilisation sur la façade du bâtiment. La culture sur sol est réservée aux plates-bandes linéaires des plus haut niveaux, ainsi que pour les toits de bâtiments de service.

 

Les emplois pour les personnes âgées dans le projet Home Farm pourraient inclure la plantation, la récolte, le tri, l'emballage, les visites, les ventes sur site, la livraison, le nettoyage et ainsi de suite. Les rémunérations des travailleurs résidents du Home Farm pourraient consister aussi bien en paiement de salaires, qu'en compensations sur les factures de loyer ou de services publics, sur celles des soins à la clinique locale, ou sur l'accès gratuit à certains produits.

 

Home Farm est imaginé comme une entité privée plutôt que publique, mais organisée de telle sorte qu'elle soit à la portée des personnes âgées qui rencontrent des difficultés financières. L'architecture a été conçu pour une construction économique, utilisant des matériaux simples et des éléments modulaires. Le concept offre des avantages sous de nombreux aspects relatifs à l'économie, à la sécurité et à la qualité alimentaire, à l'engagement social, à la santé, à la durabilité, à la libération d'espace, et à la fourniture de soins de santé.

 

 

Architects: Spark Architects
Location: Singapore
Project Director: Stephen Pimbley
Design Team: Yun Wai Wing, Wenhui Lim, Chanachai Panichpattan, Ethan Hwang, Jay Panelo, Narelle Yabuka
Year: 0
Photographs: SPARK

1 Je suppose qu'il s'agit du nom de code local pour « pauvreté ».

structure des appartements

structure des appartements

niveau 3

niveau 3

niveau 7

niveau 7

niveau 9

niveau 9

Stratégie du gouvernement de Singapour pour une population vieillissante

 

Le Comité ministériel de Singapour sur le vieillissement (MCA) a été créé en 2007 pour coordonner les réponses du gouvernement au défi d'une population vieillissante. Sa conception d'un « vieillissement réussi » doit être réalisée à travers le renforcement de la participation, de la santé et de la sécurité pour les personnes âgées. Ses quatre principaux domaines d'action sont :

 

1. L'amélioration de l'emploi et de la sécurité financière

2. Permettre le vieillissement sur place (aging-in-place) (avec un environnement sans obstacles et des services essentiels dans la communauté)

3. Fournir des soins de santé et des soins aux personnes âgées complets et abordables

4. Promouvoir le vieillissement actif (pour maintenir le bien-être physique et mental et continuer à contribuer à la société)

 

 

cycle de l'eau

cycle de l'eau

 

Le modèle Home Farm (agriculture domestique)

 

Le projet Home Farm est une adaptation d'un système aquaponique simple, inspiré de celui utilisé avec succès à Singapour par l'initiative ComCrop d'agriculture de toit, utilisant des composants commerciaux (off-the-shelf). Chez Home Farm, les aquaponiques ont été adaptés à une utilisation sur la façade du bâtiment. La culture sur sol est réservée aux plates-bandes linéaires des plus haut niveaux, ainsi que pour les toits de bâtiments de service.

 

Les emplois pour les personnes âgées dans le projet Home Farm pourraient inclure la plantation, la récolte, le tri, l'emballage, les visites, les ventes sur site, la livraison, le nettoyage et ainsi de suite. Les rémunérations des travailleurs résidents du Home Farm pourraient consister aussi bien en paiement de salaires, qu'en compensations sur les factures de loyer ou de services publics, sur celles des soins à la clinique locale, ou sur l'accès gratuit à certains produits.

 

Home Farm est imaginé comme une entité privée plutôt que publique, mais organisée de telle sorte qu'elle soit à la portée des personnes âgées qui rencontrent des difficultés financières. L'architecture a été conçu pour une construction économique, utilisant des matériaux simples et des éléments modulaires. Le concept offre des avantages sous de nombreux aspects relatifs à l'économie, à la sécurité et à la qualité alimentaire, à l'engagement social, à la santé, à la durabilité, à la libération d'espace, et à la fourniture de soins de santé."

 

 

Architects: Spark Architects
Location: Singapore
Project Director: Stephen Pimbley
Design Team: Yun Wai Wing, Wenhui Lim, Chanachai Panichpattan, Ethan Hwang, Jay Panelo, Narelle Yabuka
Year: 0
Photographs: SPARK

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents